importance du contexte

Pourquoi choisir La Leçon pour en parler ?

Aujourd’hui c’est en pleine séance de nostalgie que je vais vous parler de La Leçon d’Eugène Ionesco et du contexte qui l’entoure. Comme pour beaucoup, c’est au lycée que j’ai rencontré Ionesco, un auteur largement vu dans nos scolarités.

C’est grâce à Ionesco (et un peu grâce à mon enseignante de français de l’époque) que j’ai réellement compris l’importance du contexte dans la compréhension d’une œuvre.

Et c’est de cela dont nous allons parler ici à travers La Leçon de Ionesco.

image d'illustration de livre ouvert
Claude Lévi-Strauss
Mythologiques – Le Cru et le Cuit

“Les symboles n’ont pas une signification intrinsèque et invariable ; ils ne sont pas autonomes vis-à-vis du contexte. Leur signification est d’abord de position. ”

image d'illustration et d'ambiance lecture, café, bougies, plaid
Au bon endroit, au bon moment

Rencontre une oeuvre

Une rencontre forte avec une œuvre et un lecteur est, à mon sens, dû à un concours de circonstances. Si une œuvre est pénible à lire aujourd’hui, c’est simplement que ce n’était pas le bon moment pour se rencontrer. Vous pourrez réessayer de vous découvrir plus tard, votre rencontre n’en sera que plus belle. Pour Ionesco et moi, l’année de mes 15 printemps était la bonne. Et c’est en ne sachant rien de lui que je me suis plongée dans La Leçon.

Je vous conseille vivement de lire (ou relire) cette pièce de théâtre. Et si vous ne souhaitez pas être spoiler, arrêtez la lecture de cet article ici et allez découvrir La Leçon avant de revenir parmi nous.

Me & Eye

Un bon livre, un plaid et ses lunettes

Avant d’ouvrir La Leçon de Ionesco, vous cherchez peut-être encore et toujours vos lunettes ? Peut-être sont-elles sur votre nez ? Avez-vous vérifié ?

Si vous plissez les yeux en lisant, si vos lunettes glissent sur votre nez, si vous avez des maux de tête, si vos yeux piquent ou si vous ressentez la moindre gêne, vous devez probablement changer de lunettes !
Me & Eye est là pour ça, 16 opticiens en France pour votre confort visuel, pour vous aider à rencontrer vos lunettes.
Pour nous soutenir et nous aider à continuer ce super blog, suivez-nous sur les réseaux sociaux.
Insta : @me_and_eye
Facebook : Me and Eye

Auteur – Eugène ionesco

La leçon, ça raconte quoi ?

la leçon de ionesco première de couverture édition folio
Attention, ça va spoiler

La Leçon c’est l’histoire d’un professeur particulier, de sa gouvernante et de son élève. Au début du récit nous rencontrons un professeur maladroit, attendrissant et introverti face à une élève enjouée, motivée et bienveillante. Malgré l’écart entre ces deux personnalités, l’étudiante apprécie les cours de son professeur et revient chaque semaine. L’occasion pour nous d’observer la construction de la relation entre les deux protagonistes et son évolution.

Avec son caractère docile et aimable au début du récit, l’enseignant gagne rapidement la confiance de son élève, de plus, ses compétences indéniables, bien qu’absurdes, ne font qu’accroître sa légitimité auprès de la jeune femme.

“L’élève: Les racines des mots sont-elles carrées?
Le professeur: Carrées ou cubiques. C’est selon.”

La Leçon, Ionesco
Un rapport de force qui s’inverse

Néanmoins, plus le temps passe, plus le professeur devient autoritaire. On découvre un personnage manipulateur aux portes de la démence.
Une relation toxique se met en place, les rôles s’inversent. Le professeur incarne un charisme malsain, il rabaisse sans cesse son élève. Cette dernière, dévalorisée et humiliée par un homme qu’elle respecte et en qui elle a confiance, finit par s’écraser et se laisser engloutir dans cette relation. Au fil des semaines, c’est l’escalade de la violence morale de l’enseignant sur son étudiante, jusqu’au point de non retour, le meurtre de celle-ci.
Dès l’instant où le crime a été commis, le professeur redevient l’homme maladroit et désorienté que l’on a rencontré au début de l’intrigue. Il accourt vers sa gouvernante pour supplier son aide. Cette dernière, qui restait en retrait volontairement jusque là, fait comprendre au spectateur/lecteur que c’est loin d’être le premier meurtre du professeur. Cependant, la gouvernante minimise cet acte et réprimande son patron comme on disputerait un enfant ayant fait une bêtise. Ils finissent par camoufler le meurtre ensemble avant d’accueilir, le lendemain matin, une nouvelle étudiante, une future victime.

J’espère que ce résumé vous a donné envie de lire Ionesco ! La densité du message de cette œuvre ne peut être comprise qu’avec une remise en contexte. C’est grâce à ce dernier qu’une création de sens est possible.

Parlons contexte

l'auteur - Eugène Ionesco

Eugène Ionesco est un dramaturge franco-roumain né en 1909 et décédé en 1994. Auteur très reconnu, nombre de ses œuvres sont devenues des cas d’écoles. Il est l’une des figures majeures du théâtre de l’absurde français, il a notamment écrit Rhinocéros et La Cantatrice chauve.

le théâtre de l'absurde

Le théâtre de l’absurde a été créé en faisant un pied de nez au théâtre traditionnel.
Le théâtre de l’absurde est un lieu où rire et malaise se confondent, où le non-sens fait légion et où le grotesque a une portée satirique. En effet, l’absurde et le grotesque sont extrêmement présents dans le début de La Leçon de Ionesco, les jeux de mots font sourire et certains raisonnements font rire de part leur non-sens. Le malaise et la tension s’installent progressivement à coup de mots savamment choisis, tout en nuances, en jouant sur les apparences.

une époque de totalitarisme

La naissance du théâtre de l’absurde est l’une des conséquences d’une période plus que troublée et traumatisante, deux Guerres Mondiales, le totalitarisme, etc.
L’auteur a grandi avec la Première Guerre Mondiale et s’est construit pendant la Seconde. Particulièrement marqué par cette dernière, Eugène Ionesco en a fait un sujet de réflexion et un thème récurrent dans ses œuvres. Habité par ce sujet, ce dernier a pris racines en lui, en ses peurs et ses craintes mais aussi en ses questionnements.

Maintenant que nous avons le contexte

La Leçon de Ionesco, ça raconte quoi ?

un message profond par l’absurde

Nous y voyons désormais plus clair sur le contexte d’écriture de cette œuvre, sur les tourments d’un homme et d’une époque. Avec ce nouveau regard, ce prisme du contexte historique, que pouvons-nous dire sur La Leçon

Désormais, la métaphore filée du totalitarisme, voire du nazisme, semble presque évidente. Le professeur n’est plus seulement un bourreau manipulateur, il devient dictateur ; la gouvernante n’est plus une simple complice, elle est collabo et l’élève, ou devrais-je dire, les élèves, deviennent les victimes du nazisme, du totalitarisme. Ionesco nous donne ici une bonne leçon sur le pouvoir des mots ainsi que sur les figures d’autorité et l’emprise qu’elles ont sur nous.

 A ce sujet et si cela vous intéresse, je vous conseille fortement de regarder le film La Vague de Dennis Gansel, film allemand sorti en 2008 (en savoir plus sur le film par iciou encore de vous renseigner sur l’expérience de Milgram par là. La question centrale du film La Vague et de l’expérience de Milgram étant “Jusqu’où sommes-nous prêts à aller si une figure d’autorité nous l’ordonne ?

image illustration de livre ouvert
être dans le détail

Pour revenir à Ionesco, notons également son génie dans le choix de la forme prise par cette œuvre, celle de la pièce de théâtre. Cette dernière nous place, de fait, comme spectateur, comme complice de l’histoire. N’appréciez vous pas d’autant plus cette œuvre  désormais ?

d’autres oeuvres palpitantes

contexte & oeuvres

Sans le contexte d’une œuvre, il semble donc impossible de l’apprécier à sa juste valeur. De plus, de nombreux ouvrages classiques deviennent bien plus palpitants grâce à leur contexte, comme Candide de Voltaire par exemple. Ce qui pourrait être une banale quête initiatique est en réalité un pied de nez de Voltaire à Leibniz. Une sorte de raillerie qui traverse le temps, de quoi faire pâlir toutes les petites brutes de cours de récréations.
Mais nous aurons le temps d’en reparler dans un prochain article.
Merci d’avoir passé ce moment en ma compagnie ! Pour se procurer La Leçon c’est par ici et pour relire Candide avant que l’on ne l’aborde ensemble, c’est par là.
PS : Si vous pouvez commander ces livres dans la librairie juste à côté de chez vous ce serait l’idéal 😉

Sara
La rédac Me & Eye

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. J’espère qu’il vous a plu.

la leçon de ionesco première de couverture édition folio
image d'illustration et d'ambiance lecture, café, bougies, plaid
image d'ambiance Rencontre la culture par me & eye. pages de livres, teintes blanches
image d'illustration de livres ouvert, fleurs, fenêtre ouverte
candide de voltaire